Teska KONONGO : une couture picturale au fil des toiles

Continuer la lecture de Teska KONONGO : une couture picturale au fil des toiles

Entretien avec Abdelaâli Benchekroun, président de l’As : « L’art et les artistes ont la mission de promouvoir davantage le dialogue interculturel entre les peuples »

Continuer la lecture de Entretien avec Abdelaâli Benchekroun, président de l’As : « L’art et les artistes ont la mission de promouvoir davantage le dialogue interculturel entre les peuples »

Critique : Pas moi ici, nous ailleurs ! Une réflexion de l’imaginaire conquérant à travers l’Émouvance des Émouvants

Continuer la lecture de Critique : Pas moi ici, nous ailleurs ! Une réflexion de l’imaginaire conquérant à travers l’Émouvance des Émouvants

Exposition – « Expressions Plurielles et Identité » : Pap Badiane exprime sa vision intérieure du monde extérieur.

L’Institut Français de Saint-Louis accueille jusqu’au 15 mai 2019 l’exposition de Pap Badiane intitulé « Expressions Plurielles et Identité ». La cinquantaine d’œuvres exposée qui se composent de dessins, de collage et couture et de tapisserie sonne comme un résumé de « ses vies » d’enseignant-formateur à l’Ecole Nationale des Arts, de critique d’art et à sa vie renouvelée d’artiste puisque c’est sa première exposition.

L’exposition s’ouvre sur une série de tableaux au crayon, à l’encre et des monotypes sur papier. Ces œuvres datent de ses années d’apprentissage des techniques artistiques aux Beaux-Arts de Paris (1975-1978). « Mes charges dans l’enseignement et dans les directions diverses ne me permettaient de m’adonner à la création. La retraite m’ayant libéré de ces contraintes, j’expose ces tableaux comme une autre contribution a la formation des jeunes artistes » a-t-il expliqué. Ceci explique egalement qu’il ait attendu l’âge de 71 ans pour faire sa premiere exposition.

La deuxième partie de l’exposition parle des signes et rythmes graphiques à travers « le pagne tissé qui apporte l’élégance à l’élégance à celui qui le porte » selon l’artiste, de son vrai nom Alioune Badiane. Il ajoute que cette élégance empêche souvent de voir l’esthétique du pagne tissé en lui même. « Dans mes travaux, le pagne tissé quitte la fonction de couverture pour couvrir le mur ».

3ème édition du Salon International des Arts et de la Culture à Marrakech

Continuer la lecture de 3ème édition du Salon International des Arts et de la Culture à Marrakech