HOMMAGE POSTHUME:

Obree ressuscite Thione Seck sur scène

Deedo a remonté le temps, vendredi. En live sur cette plateforme de musique africaine, Obree a fait revivre les heures de gloire de l’artiste Thione Seck. Décédé récemment, c’est comme s’il était de nouveau parmi nous. La voix, l’allure, le gestuel…

A certains moments de cette performance, c’est le jeune Thione Seck que l’on croyait voir. Le jeune chanteur a interprété, à s’y méprendre certains de ces classiques dont «Yaye», «Momy», «Mathiou». «Thione seck était un artiste multi-potentialiste. Il avait beaucoup de talents et faisait beaucoup de choses avec sa voix. Dans ses chansons, tu peux entendre la musique orientale, la London music, de la musique classique française, de l’arabe…», a confié l’artiste encore baigné dans la ferveur de son interprétation. 

Au-delà de la performance, Obree confie avoir beaucoup appris dans cet exercice d’hommage. «Musicalement, Thione c’était un roi. Je suis très honoré d’avoir participé à ce projet en tant que jeune. J’ai eu l’opportunité de revisiter ses sons et les reprendre. J’ai beaucoup appris sur la musique sénégalaise et surtout de celle de Thione Ballago Seck», a-t-il dit.

Accompagné de la chorale Kanjele, il a revisité les classiques de l’artiste à la longue carrière, également connu comme un grand parolier. Obree a également apporté sa touche à ces chansons. «Je ne reprends pas une chanson telle que je l’ai entendu surtout quand je le retravaille avec des musiciens qui n’avaient pas composé la musique ou avec une chorale qui n’avait pas chanté cette musique. On y apporte notre touche forcément. Un album sorti il y a trente ans, il fallait que j’y mette une petite touche de jeunesse», a-t-il partagé.

L’initiateur de cet hommage, l’artiste rappeur, Nix a tenu à rendre un hommage à Thione Seck, au-delà des frontières sénégalaises. C’est pour cette raison que la performance de Obree a été diffusée en direct sur Deedo et en mettant l’accent sur le meilleur de son œuvre. «On a un outil, une plateforme de streaming qui s’appelle Deedo. Aujourd’hui on a plus de 14 millions de titres. On essaie de promouvoir la musique africaine à fond. Cet outil là nous permet aussi de diffuser des événements en direct. C’est pour cela que cet hommage on a décidé de ne pas le fermer au Sénégal et faire en sorte que n’importe qui puisse regarder cet hommage là et s’ils ne le connaissaient pas le découvrir», a expliqué l’artiste rappeur.

Nix a voulu rendre hommage à ce musicien qui a beaucoup collaboré avec les rappeurs. «On a grandi avec sa musique. On voulait faire un geste et on s’est dit qu’on allait lui rendre hommage à notre manière. On a demandé de se mettre dans la peau de l’artiste avec une chorale pour sublimer tout ce qui est vocale parce que Thione Seck, tout ce qui est vocale étaient très beau dans ses chansons avec guitare et piano, ça fonctionnait», a expliqué l’artiste qui s’est dit «choqué» par ce décès. 

Nix compte pérenniser cette initiative. «On veut faire des représentations de catalogues d’artistes, pas forcément d’artistes qui sont peut-être encore là mais qui ont eu une longue carrière», a-t-il partagé. 

Awa GUEYE

Un avis sur « HOMMAGE POSTHUME: »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :