16e édition du festival Timitar d’Agadir Ismaël Lo, Tinariwen, Fnaïre, The Wailers pour des spectacles inoubliables

La 16è édition du festival Timitar cette année, veut offrir une fête qui va au-delà de ce que l’événement a fait vivre au public lors des festivités de la 15è édition passée dans une liesse populaire. A cet effet, la ville d’Agadir va vibrer du 3 au 6 juillet prochain, au rythme des musiques amazighes et du monde, que proposera la quarantaine d’artistes marocains et étrangers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’acte 16 de Timitar propose une riche programmation. Une vingtaine d’artistes et groupes marocains qui alternent différents rythmes musicaux seront de la fête. On pourrait citer, la chanteuse de chaâbi Najat Ataâbou, le chanteur Zakaria Ghafouli, dont le tube “Hobino” avait cartonné sur YouTube l’année dernière. Mais également, le groupe de rock Betweenatna, le chanteur gadiri Lahcen Anir, qui vient de dévoiler son clip “Li 3ndo 3ndo”. Sans oublier, le groupe de hip hop Fnaïre qui fait bien parler de lui, ou encore le chanteur casablancais Hatim Ammor (“Mchiti Fiha”, “Bla 3onwane”).

Pour la promotion des jeunes talents marocains, le public aura à apprécier la prestation de la chanteuse-guitariste Soukaina Fahsi, découverte dans l’émission Arabs Got Talents, ou Hicham Massine, qui mêle musique amazighe et rythmes modernes. Quant à la musique traditionnelle, elle sera bien représentée par les groupes comme Raïs Said & Abdellah Outajajt, l’ensemble Aït Laati, l’Ahwach Haha de Tamanar ou la Raïssa Fatima Tachtoukt.

La musique venue d’ailleurs aura droit de cité, comme à chaque Timitar. A cet effet, le groupe malien Tinariwen, qui avant Timitar s’est produit au festival Gnaoua d’Essaouira, sera sur la scène de la place Al Amal le vendredi 5 juillet. Le groupe The Chehade Brothers (Liban), le chanteur Ismaël Lö (Sénégal), le groupe de reggae The Original Wailers feat. Al Anderson (Jamaïque) ou encore le chanteur-guitariste Eugenio Bennato (Italie) animeront également cette 16è édition du festival.

Louable initiative lancée en 2004 par Brahim El Mazned, à qui l’on doit également le salon de musique « Visa for Music » de Rabat, le Timitar se veut un événement chaleureux qui, à en croire son directeur, Khalid Bazid, met en scène chaque année, des artistes amazighs et étrangers, avec pour objectif, « la promotion de la tolérance, le métissage et l’ouverture sur le monde ».

Par Cir-Raoul HOUNGBEDJI

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :