Even’s Mab et sa guitare: une histoire d’amour du Jazz

Lorsqu’une voix mélodieuse fait frémir vos sensations au premier décibel, qu’elle vous enveloppe et apaise vos fougueuses journées, il est évident que cette voix est providentielle. Even’s MAB en est l’incarnation. Passionné de la musique depuis sa tendre enfance (8ans), il fait aujourd’hui  un avec sa guitare pour éblouir son auditoire. 

Né dans le pays de Sony Labou Tansi (République du Congo), Even’s MAB chante l’unité entre les hommes, l’acceptation des autres. Auteur, compositeur et percussionniste, il fait entendre sa voix à un public très divers. Son style, un mélange d’approches Jazz, soul, blues latino, world musique et quelques sonorités traditionnelles vous emporte de l’Afrique vers l’au-delà.

Par l’entremise de sa voix et sa guitare, Even’s MAB est un véritable couturier des relations fraternelles. Sa musique consciente parle à toutes les générations. Son art au service des causes sociales fait de lui la coqueluche des passionnés de l’art sage. Son dévouement pour le Jazz, la justesse et la sincérité dans sa voix  ont attiré dans ses filets plusieurs collaborations avec des artistes de renommées internationales tels que Fredy MABANZA (République du Congo), Lokua KANZA (RDC), Sulaiman AKHIM(USA), Thomas GALLIANO(France) et bien d’autres encore.

Ayant participé à plusieurs formations qui ont aiguisé sa fibre artistique, Even’s MAB non seulement fait la fierté de ses ainés mais encore représente l’espoir du Jazz au Congo. Cet artiste à la créativité artistique insondable a fait la fierté du Congo pendant la 2ème  édition  de « The Voice Afrique Francophone » en 2018 ( où il est arrivé en demi – finale de la compétition), pendant le Sommet de l’Union Africaine (invité d’honneur du Président équato-guinéen) en 2011, à la cérémonie d’ouverture du Sommet du bassin du Congo en 2010 et bien plus.

Actuellement, l’artiste travaille sur plusieurs collaborations musicales. Il est aussi attendu en juin 2019 au festival  International Afropolitain Nomades au pays du Cacao (Cote d’ivoire).

Il est à ce stade évident que nous ne pouvons plus concevoir Even’s  en Jazz sans sa bien-aimée : sa guitare.

Mariusca MOUKENGUE, Critique d’art, Congo

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :