LES LECTURES DE GANGOUEUS – Invitée : MOHAMED MBOUGAR SARR pour « De purs hommes »

Après La Cale, Terre Ceinte, Silence du Chœur, Mouhamed Mbougar Sarr nous revient avec le roman de Purs Hommes publiés aux Editions Philippe Rey dont voici le résumé extrait de Sud -Plateau TV:

 »Bouleversant, ce roman francophone africain est le premier à aborder de manière frontale la question explosive de l’homosexualité sur le continent
Tout part d’une vidéo virale, au Sénégal. On y voit comment le cadavre d’un homme est déterré, puis traîné hors d’un cimetière par une foule. Dès qu’il la visionne, naît chez Ndéné Gueye, jeune professeur de lettres déçu par l’enseignement et fatigué de l’hypocrisie morale de sa société, un intérêt, voire une obsession, pour cet événement. Qui était cet homme ? Pourquoi a-t-on exhumé son corps ? À ces questions, une seule réponse : c’était un góor-jigéen, disait-on, un  » homme-femme « . Autrement dit, un homosexuel.
Ndéné se met à la recherche du passé de cet homme, et va même rencontrer sa mère. Autour de lui, dans le milieu universitaire comme au sein de sa propre famille, les suspicions et les rumeurs naissent, qui le déstabilisent, au point de troubler sa relation avec son amie Rama dont il est fortement amoureux, Rama à la bouche généreuse et à la chevelure mystérieuse…
D’une écriture fiévreuse, Mohamed Mbougar Sarr signe ici un roman bouleversant sur la seule grande question qui vaille aux yeux de son héros : comment trouver le courage d’être pleinement soi, sans se trahir ni se mentir, et quel qu’en soit le prix ? »

Mbougar Sarr était l’invité des Lectures de GANGOUEUS présenté par Réassi Ouabonzi sur Sud Plateau Tv, la télévision des Cultures du Sud. Dans cet entretien que vous pourrez suivre ici, Mbougar est revenu sur la fascination qu’il avait pour la vidéo de l’homosexuel exhumé au Sénégal en 2007. Il lui a fallu dix ans pour se replonger dans ses images et produire ce premier roman sur la question. Un roman qui est le fruit de son imagination. Il n’a pas fait d’enquête sur le terrain avant de l’écrire.

Oumy Régina SAMBOU

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :