Arts visuels: De la couture à la broderie sur tissu comme œuvre d’art, le tissage du parcours d’Oneness

Admirateur de la couture depuis sa tendre enfance, Oneness, de son vrai nom Yousoupha SENE, est diplômé en administration des entreprises. Sa passion du beau l’emmène à se professionnaliser dans la couture. Il estime  avoir trouvé dans l’art : « la paix de l’esprit ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dès son retour des USA où il en est sorti basketteur, il ouvre son salon de couture professionnelle à Dakar sa ville natale. Ses vêtements étant très appréciés par la clientèle qui ne cesse d’accroitre, Oneness, de fil en aiguille va s’auto initier aux arts visuels : la peinture. Selon sa vision !

De la broderie sur tissu comme œuvre d’art au même titre que la peinture classique ! Voilà la vision d’Oneness.  De loin, on pense être face à un tableau peint avec de l’acrylique sur toile. C’est en se rapprochant de l’œuvre que l’on se rend évidemment compte qu’il s’agit là de la broderie sur tissu (le drill coton et fil en soie). L’artiste commence par esquisser les dessins sur le tissus, qu’il envoie ensuite à son collaborateur dessinateur. Celui-ci  justifie les formes des personnages puis, le transmet en retour au brodeur  qui fait le travail final sous la direction du concepteur principal. Le choix de la broderie comme matériaux dans sa démarche artistique se justifie par son attirance vers la finesse du tissu et l’aspect méticuleux dans la juxtaposition des formes. S’identifiant à un imitateur du Beau, il considère que la broderie est un langage.

L’esthétique de ses œuvres se dégagent non seulement à travers les thèmes, mais aussi du choix des thématiques développés. En effet, vue d’ensemble, il saute aux yeux que l’artiste a mis un accent sur les couleurs arc en ciel. En ce sens que chaque œuvre contient au minimum trois couleurs. Narrant en général des scènes de vie quotidienne Sénégalaise, la présence féminine est très dominante sur ses œuvres. Cependant, hommes et enfants n’en sont nullement exclus.

Cette première exposition d’Oneness présente trente-sept (37) œuvres qui abordent chacun un sujet bien précis. Exposées  dans un restaurant familial, éclairées d’une lumière bleu dominante, dans le cadre de la biennale de Dakar, ces œuvres sont ouvertes au public et en vente. Cette exposition est le début d’une aventure artistique que l’artiste espère internationale.

Qu’on estime que les œuvres de Oneness est un culte du beau à travers la broderie, ou un art décoratif de broderie sur tissu, la singularité de la démarche de création est ce qui pourrait distinguer le travail d’Oneness. Oneness, nom par lequel signe Yousoupha SENE, est un terme anglais qui signifie « Unicité ». Ce vocable épouse donc la vision de l’artiste qui est celle de promouvoir l’unité, la collaboration entre humain à travers la broderie.

Par ailleurs, on serait emmené de s’interroger si l’artiste dans ce contexte peut s’octroyer le monopole de l’œuvre, étant entendu qu’il s’agit là d’un travail de collaboration entre, lui, géniteur de l’initiative de création, le collaborateur dessinateur et le brodeur. L’artiste a le mérite d’oser jeter sa pierre  dans ce chouette tourbillon artistique. Quoi qu’il en soit, Oneness compte bien vivre de sa passion : la broderie d’art.

Oneness vit et travaille à Dakar au Sénégal.

Mariusca MOUKENGUE, Critique d’art, CONGO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :