Dak’Art 2018 : Un pavillon Sénégal pour mettre en exergue la créativité sénégalaise

Pour la treizième édition de la biennale de Dakar, un pavillon Sénégal va être mis en place afin de  mettre en exergue la créativité des artistes sénégalais. Viyé Diba est le commissaire de cette exposition qui aura pour thème : La Brèche.

VIYE DIBA

Crédits photos: Tang Museum

Concernant cette exposition, on peut lire sur le site de la biennale de Dakar que le commissaire Artiste plasticien majeur, ‘’procédera à une sélection rigoureuse à partir de ce que le Sénégal regorge de potentiel créatif plastique’’.

Afin de donner à la biennale une dimension festive et populaire et favoriser son appropriation par les jeunes, les femmes et les enfants des ‘’Barak’’ vont être installées dans chaque commune de Dakar pour que les résidents puissent donner leur définition de l’art.

Au niveau de l’exposition internationale et dans plusieurs autres sites d’exposition, des espaces d’éveil sont prévus afin d’initier les enfants à l’art africain contemporain.

Pour cette édition, afin d’évaluer l’impact de la biennale sur le plan économique, un dispositif de collectes de données va être mis en place. Il s’inscrit dans la pleine prise de conscience ‘’que l’existence de statistiques fiables est nécessaire à l’élaboration de politiques culturelles’’. Ce sera à travers la commission partenariat et valorisation économique.

La biennale souhaite relancer au deuxième semestre de l’année 2018 la revue ‘’AFRIC’ARTS’’  qui va être alimenté par les actes des rencontres et échanges qui, pour rappel, vont se tenir sous le thème : «Art contemporain africain et transformations des cadres intellectuels et normatifs».

Pour rappel, le thème général de la biennale est « L’heure rouge » et l’exposition internationale a comme titre « Une nouvelle humanité ». Le Rwanda et la Tunisie sont les invités d’honneur. Sept principaux sites ont été retenus pour accueillir les œuvres : l’ancien Palais de Justice, Le Musée des Civilisations Noires, le Musée Théodore Monod d’Art Africain (IFAN), le Musée Léopold Sédar Senghor, la Place du Souvenir Africain, la Galerie Nationale d’Art et le Musée des Anciens Combattants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :