Dak’Art 2018 : Élargir le champ des possibles

Simon N’Jami a été reconduit comme directeur artistique de la biennale de Dakar afin d’assurer une certaine cohérence. Poursuivant sa logique, il compte faire de Dakar la capitale du monde de l’art. Avec tout le secrétariat général de la biennale, ils entendent affirmer ‘’  le caractère international de Dak’Art, son ouverture au monde, à l’échange et à la confrontation.’’

1-portrait_sj_c_nicola_lo_calzo_0

Crédits Photo: Rfi

 Tout le sens de l’invitation de cinq commissaires originaires de l’Afrique centrale et du nord, de l’Amérique latine, de l’Europe et de l’Asie. Il s’agit d’Alya Sebti, Marisol Rodriguez, Marianne Hultman, Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, Cosmin Costinas. Ils remplacent Sumesh Sharma de l’Inde, Sujong Song de la Corée, Valentina Levy de l’Italie, Solange Farkas du Brésil, Orlando Britto des Îles Canaries, et Nadine Aimée Bilong Franco – Camerounaise qui étaient les invités de la biennale de 2016 qui avait pour théme ‘’la cité dans le jour bleu’’.

Alya SEBTI

Alya Sebti est une marocaine. Directrice de l’Ifa Gallery à Berlin, elle est spécialisée dans l’art contemporain d’Afrique du Nord. Elle fut Directrice Artistique de la Biennale de Marrakech en 2016.

alia sebti

Alya SEBTI  © Biennale de Dakar

En 2009, elle est commissaire générale du Paris Photo Fair dédié aux pays arabes et à l’Iran, puis manager de “l’Art International Contemporain” au Maroc. Commissaire indépendante depuis 2011, elle a organisé la première exposition de Youssef Nabil au Maroc, ainsi que la Fashion Loves Tribe (Berlin, 2010), Urban landscape (Pavillon marocain de la Biennale de photographie d’Amsterdam, 2012), et Des Espaces Autres (Al Hoceima, Casablanca, 2012).

Marisol RODRIGUEZ

Marisol Rodriguez de Mexico City, auteur et curatrice, s’inscrit au carrefour de l’Histoire, de la culture populaire et de l’Art.

marisol

Marisol RODRIGUEZ © Biennale de Dakar

Parmi ses projets, on peut citer galleryhousearchive. com, « There was an opening, the carpet was squishy » au Flat Time House et Art in the House: Space and the Avant-Garde au Goethe-Institut London. Plus récemment, elle a été la commissaire de « De la eternidad, aquí » exposition individuelle de Oliver Pietsch au Laboratorio Arte Alameda (Mexico) en février 2016.

En tant que journaliste, elle publie régulièrement dans des journaux mexicains et internationaux parmi lesquels Confabulario et Letras Libres ou encore dailyserving.com.

Marianne HULTMAN

Suédoise, Marianne Hultman est commissaire d’exposition et Directrice de Oslo Kunstforening (OK) en Norvège.

marianne

Marianne HULTMAN © Biennale de Dakar

Elle a dirigé les expositions du Nörrkoping Museum of Art en Suède. Elle a contribué à de nombreux catalogues, livres et magazine. Elle enseigne régulièrement à l’Académie d’Art et d’études Curatoriales en Norvège et en Suède. Elle prépare actuellement une exposition intitulée « Beirut, Beyrut, Bayrut, Beyrouth, Beyrout » et des expositions individuelles des artistes Anawana Haloba et Bouchra Khalili.

Bonaventure NDIKUNG

Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, né en 1977 à Yaoundé, au Cameroun, est le fondateur et le directeur artistique du centre d’art SAVVY Contemporary Berlin – vainqueur du Berlin Senate’s Prize récompensant les centres d’art – et l’initiateur et rédacteur en chef du journal SAVVY|art.contemporary.african, le premier journal électronique bilingue de textes critiques sur l’art contemporain africain.

bonaventure

Bonaventure NDIKOUNG © Biennale de Dakar

Il a travaillé comme curateur indépendant, directeur artistique et éditeur pour plusieurs institutions et projets artistiques internationaux. Il a fait partie de l’équipe curatoriale de la Documenta de Kassel.

Cosmin COSTINAS

Cosmin Costinas est commissaire d’exposition et directeur exécutif de Para Site, Hong Kong. Il fut co-commissaire à la 10ème Biennale de Shanghai, commissaire d’exposition au BAK, aux Pays-Bas, co-commissaire de la 1ère Biennale Industrielle de l’Oural, Ekaterinbourg, et coordinateur éditorial de Documenta 12 Magazines, Kassel/Vienne (2005–2007).

cosmin

Cosmin COSTINAS © Biennale de Dakar

Para/Site est le principal centre d’art de Hong Kong et l’une des plus avant-gardistes institutions d’art en Asie. P/S développe des projets éducatifs et discursifs visant à forger une compréhension critique des phénomènes locaux et internationaux qui touchent l’art et la société, tels que : une publication bilingue, P/S Magazine, un Programme de Formation Curatoriale, un Programme International de Résidence et une conférence internationale annuelle.

Source: Biennale de Dakar

Publicités

5 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :