Bénin : Le « nouveau départ » du FITHEB annoncé pour le 16 novembre prochain

Profitant de la célébration, le 27 mars, de la journée mondiale du théâtre, le Ministre béninois en charge de la culture a annoncé les nouvelles dates de la 14è édition du Festival International de Théâtre du Bénin (FITHEB). C’était au cours d’un point de presse qu’il a animé à son cabinet.

Fitheb_pointPresse

Initialement prévue du 22 au 31 mars 2018, la 14è édition de la biennale se tiendra finalement du 16 au 24 novembre 2018 avec beaucoup d’innovations exposées par Oswald Homeky, le ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports, accompagné pour la circonstance par le Directeur en exercice du Fitheb, Erick-Hector Hounkpe.

Et pour cette édition, le ministre a réaffirmé son ambition de voir le FITHEB devenir le « rendez-vous incontournable pour les professionnels du théâtre du Bénin et du monde et un moment de liesse populaire pour les Béninois ». A cet effet, confie-t-il, « nous avons pris certaines mesures qui doivent nous permettre de faire de notre festival, un label, dès cette édition qu’avec mes collaborateurs, nous avons décidé de qualifier de « Fitheb du Nouveau départ » pour marquer notre engagement à parfaire les choses ».

Entre autres mesures prises, la mise sur pied d’un conseil consultatif composé de grands noms du théâtre béninois pour accompagner la direction du Fitheb dans l’organisation pratique de la biennale. Autre disposition, « chaque compagnie, qu’elle soit nationale ou étrangère, aura une équipe pour la guider durant tout le festival. Un suivi personnalisé qui devrait permettre d’offrir de meilleurs services comme on en voit sur les grands services », ajoute le Ministre. L’objectif, in fine, est d’en finir avec « les improvisations dans l’organisation » afin de proposer aux spectateurs, de bons moments de théâtre.

Un budget prévisionnel de 300 millions, Un million de spectateurs attendus dans 6 villes

Abordant la question du financement, Oswald Homeky a laissé entendre que le budget de cette « édition de relance » est d’environ 300 millions de francs cfa entièrement pris en charge par l’Etat. Mais il rassure, « chaque centime mis à disposition par le gouvernement pour l’organisation sera justifié et servira effectivement à ce pourquoi il a été décaissé ».

Au cours de ce point de presse, le Ministre a également insisté sur la dimension nationale que doit désormais revêtir le Fitheb. « Pour cette édition, nous aurons 20 compagnies dont 10 du Bénin. Et ces compagnies seront programmées dans tout le Bénin, plus précisément dans les 6 villes, anciennement chefs-lieux de département à savoir Cotonou, Porto-Novo, Abomey, Lokossa, Parakou et Natitingou », explique le ministre en charge de la Culture.

A en croire le ministre, la biennale produira 5 des spectacles béninois. Et en ce qui concerne les spectacles étrangers, « ils seront choisis parmi les dossiers déjà reçus à notre niveau et seront des spectacles qui apporteront un plus à nos compatriotes et en particulier à notre jeunesse au vu du thème de cette édition qui est Théâtre et engagement civique et social pour un développement durable », a ajouté le Directeur du Festival Erick-Hector Hounkpe.

De Cotonou, E. A pour Africulturelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :