Spectacle de théâtre au Centre de Lobozounkpa « L’os de Mor Lam » : véritable coup de cœur du jeune public

Le Centre de Lobozounkpa sis à Atrokpocodji (dans la commune d’Abomey-Calavi) et l’Ecole internationale de Théâtre du Bénin (EITB, sis à Togbin, dans la commune de Ouidah) conjuguent leurs efforts, pour susciter l’envie du théâtre et des arts chez les plus jeunes. C’est à travers le « Théâtre jeune public » qui a mobilisé plusieurs centaines d’enfants le 14 mars 2018, autour de la pièce « L’os de Mor Lam » de Birago Diop, mise en scène par deux metteurs en scène internationaux : Alain Héma du Burkina Faso et Javier lopez, de la Hollande.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rapprocher les jeunes de la pratique artistique, en suscitant chez eux un intérêt pour le théâtre ! C’est la noble démarche visée par Le Centre de Lobozounkpa et l’Ecole internationale de Théâtre du Bénin (EITB) qui se donnent la main pour édifier une jeunesse susceptible d’assurer la relève artistique. Ce fut à travers le « Théâtre jeune public », véritable creuset mis sur pieds par Le Centre de Lobozounkpa, et qui aura accueilli pour le compte du 14 mars dernier, plus de 500 enfants venant de différentes écoles de cette localité. A cette occasion, les plus jeunes ont eu plutôt droit à une adaptation de la pièce « L’os de Mor Lam » de Birogo Diop, aux réalités béninoises.

La trame de l’histoire revue pour rapprocher de nos réalités

Au menu de cette pièce à succès de Birago Diop, les réalités d’une communauté tiraillée entre tradition et modernité. La trame de l’histoire nous indique que « Moussa revient de son village après une longue absence. Arrivé sur la place du village, il retrouve ses anciens amis avec qui il a grandi. Ce jour-là, c’est le Tong-Tong, conformément à la culture, le village se partage équitablement la viande. Mor Lam le héros a obtenu le morceau qu’il convoitait : un os. Son ami Moussa qui passait le voir compte sur l’hospitalité traditionnelle pour se faire inviter. Or Mor Lam a décidé de rester seul dans sa demeure afin d’y savourer son os. Aidé de sa femme Awa, il usera de tous les subterfuges, de plus en plus puissants jusqu’aux plus terrifiants d’entre eux : faire le mort plutôt que de faire face à ses obligations ».

Ici notamment, les deux metteurs en scène, ont usé d’ingéniosité afin de faire profiter pleinement cette représentation aux enfants. Ainsi, le Burkinabé Alain Héma et le Hollandais Javier lopez, ont savamment revu le texte, afin d’en faire sortir une langue accessible aux plus jeunes sans toutefois dénaturer le propos de l’auteur sénégalais. La création a également été ajustée, afin de ne pas troubler le jeune public, et les répliques écrites en wolof ont carrément été traduites en Fon. Cette démarche des metteurs en scène qui vise notamment à créer une certaine harmonie entre la trame de l’histoire et les réalités béninoises a rencontré l’assentiment des jeunes spectateurs qui, tout au long de la représentation, ont manifesté un vif intérêt.

Du soutien des autorités compétentes

Pour un véritable moment de distraction qui favorise en même temps la transmission d’intéressantes leçons de morales et de valeurs culturelles, le spectacle de théâtre (L’os de Mor Lam) vécu par les écoliers au Centre de Lobozounkpa en est un. Louable initiative que tente de pérenniser Le Centre, le « Théâtre jeune public » qui se veut un cadre attractif et convivial pour les plus jeunes, entend non seulement faire émerger chez eux, l’amour du théâtre et du sens critique, mais également le vivre-ensemble. Pour le moins que l’on puisse dire, ce creuset artistique mérite la bienveillance des autorités compétentes pour lesquelles il s’offre comme un espace crédible, pour sensibiliser et éduquer les enfants. Ceci à travers plusieurs actions d’accompagnement susceptibles d’affermir la démarche du Centre. Lequel réussit bien jusque-là, à travers une sélection minutieuse d’auteurs émérites, à transmettre de précieux messages pour la relève de demain.

Par Cir-Raoul HOUNGBEDJI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :