Musique: Une voix d’or dans l’album « BOYAMBA NGAI » de Fanie FAYAR

De Danseuse, aujourd’hui auteur compositeur

Fanie FAYAR nous offre enfin son premier album de huit (8) titres intitulé « BOYAMBA NGAÏ » (accueillez-moi). De danseuse, interprète à auteur et compositeur, Fanie FAYAR incarne la chanson féminine sur la scène Congolaise. Elle marque ses empreintes dans la musique de fusion dite world music, associant des sonorités traditionnelles et d’ailleurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sa présence scénique et sa mélodieuse voix font d’elle une bête de scène. Le registre de Fanie FAYAR regorge à la fois une diversité linguistique (le lingala, le lari, le bouissi, le bambara, le wolof, le sango, le français, l’anglais et l’espagnol) et des thématiques variées. Chansons à vision universelle, elles mêlent : douceur, émotion et vibration. L’empreinte de Fanie FAYAR s’illustre aussi par sa capacité à jouer plusieurs instruments traditionnels à l’instar du tam-tam,  ndara, sanza et balafon. La justesse et la noblesse de sa voix épousent la rigueur dont elle fait preuve dans la recherche des éléments sonores qui rendent unique chacune de ses compositions.  C’est donc dire que la routine et Fanie FAYAR font deux esprits parallèlement distincts.

De 1996 à nos jours, Fanie a un parcours artistique qui ne cesse d’enrichir son expérience professionnelle. D’abord dans la chorale catholique « La Colombe », puis au sein des groupes « Yela – Wa », « Tandala » et « Nkota ». Après sa participation à la 3e édition du MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain), à Abidjan en Côte D’ivoire, elle accompagne plusieurs groupes tant nationaux qu’internationaux et est à l’honneur dans plusieurs festivals. Fanie FAYAR était invitée au grand bal de YOUSSOU NDOUR pour faire la première partie de ce concert, en novembre 2017 en compagnie d’autres artistes de renom. Elle a  collaboré avec des artistes nationaux et internationaux parmi lesquels Freddy MASSAMBA, Doudou COPA, Joss stone… Fanie FAYAR a été élevé au rang de Chevalier de l’ordre du mérite national suite au prix : médaillée d’or dans la catégorie chanson,  qu’elle a décroché  aux VIIIème  jeux de la francophonie à Abidjan en 2017.

A l’issue de ce chemin d’incarnation du mot chanson, Fanie FAYAR nous offre enfin son premier album de huit (8) titres intitulé « BOYAMBA NGAÏ » (accueillez-moi). Entre « Nzapa singuila », « Bakana sega », « Kani muntu » et « kolela té », « Madima », « mbe ni bo », « U labula » cet album est un cocktail de messages intergénérationnel qui inspire espoir, persévérance et humanisme. «BOYAMBA NGAÏ » est à consommer sans modération pour le plaisir de l’âme! La musique en version Fanie FAYAR dans cet album touche la sensibilité, même des cœurs les plus caillouteux.

En attendant de partager l’album, ce duo de Fanie FAYAR avec Joss STONE:

Mariusca MOUKENGUE, Critique d’Art, Brazzaville CONGO

 

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :