Bénin : Festival « Les Echos de Lobozounkpa »

Une deuxième édition plus colorée qui rend hommage aux Amazones

Après une première édition qui a contenté le public le festival « les Echos de Lobozounkpa » revient cette année avec une programmation beaucoup plus achalandée. Belle initiative du Centre Arts et Culture de Lobozounkpa sis dans la commune d’Abomey-Calavi au Bénin, l’acte 2 de ce creuset de valorisation de nos artistes qui s‘animera du 8 au 10 décembre 2017, s’ouvre avec l’exposition « Amazones » en hommage à ces vaillantes guerrières du Royaume d’Abomey.

Laffiche du festival les Echos de Lobozounkpa

L’affiche du festival les Echos de Lobozounkpa Crédits photos: Cir Raoul Houngbedji

Evénement lancé dans le souci de promouvoir plusieurs disciplines artistiques avec un accent particulier sur les arts plastiques, le festival « Les Echos de Lobozounkpa », fait également partie des nombreuses initiatives du Centre Arts et Culture de Lobozounkpa qui lui permettent de se taper une meilleure visibilité. Une renommée toute méritée quand on sait toute l’énergie qui est déployée dans ce grand espace pour promouvoir plusieurs éléments constitutifs de la grande richesse culturelle de notre pays, voire du monde tout simplement.

Un panel d’activités plus dense

Cette deuxième édition se veut plus enrichie et plus attractive. En effet, après avoir osé une belle exposition collective l’année dernière, afin de célébrer l’ingéniosité de plus d’une trentaine d’artistes peintres plasticiens contemporains, le festival revient cette année avec un design qui ambitionne de conquérir de nouveaux spectateurs. Cette année, il revient avec une programmation pluridisciplinaire et propose des arts visuels, des concerts de musique et spectacles vivants.

 Pour le compte de cette deuxième édition, la thématique retenue évoque les amazones, ces femmes courageuses et véritables guerrières. Ainsi, les œuvres qui seront proposées au cours de l’exposition collective et qui sont réalisées par une dizaine d’artistes pas des moindres tenteront de retracer le brillant parcours de ces braves femmes, figures emblématiques de l’histoire du Royaume de Danxomey. Audace Aziakou, Rémy Samuz, Nathanaël Vodouhè, Sébastien Boko, Sènami Donoumassou, Johannès Mawuna, Sophie Négrier, Totché, Mounia Youssef et Mouffouli Bello dévoileront au public des œuvres empreintes d’une richesse historique et contemporaine. Le vernissage de cette grande exposition prévue pour ce vendredi 08 décembre 2017 à 19h servira le top au festival.

Par ailleurs, des ateliers seront animés pour le public jeune, de même qu’une performance et une visite du Petit Musée de la Recarde, véritable merveille du Centre. Mais également, les spectateurs auront droit au théâtre, à une soirée DJ et surtout au grand show musical que donnera le Gangbé Brass Band, qui s’entourera pour la circonstance, de jeunes vedettes féminines dont entre autres Harmony Bill Catarya, Hortense Nayo et Koudy Fabgémi.

Cir Raoul HOUNGBEDJI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :