Grande soirée d’ouverture du 4ème Visa For Music à Rabat

Marema et Queen Koumb : deux amazones pour chauffer le Théâtre National Mohammed V

La 4ème édition du Visa For Music dans la capitale marocaine aura permis à deux jeunes vedettes de la musique africaine de s’illustrer et d’ambiancer la somptueuse scène du  Théâtre National Mohammed V à Rabat au Maroc. Dans la soirée du 22 novembre 2017, à l’affiche d’ouverture du Salon, Marema du Sénégal et la gabonaise Queen Koumb étaient bien là.

Le Théâtre National Mohammed V affichait complet à la grande soirée d’ouverture de la 4ème édition du Visa For Music. Et pour cause ! Au programme du premier salon des musiques du Maroc, d’Afrique et du Moyen-Orient pour le compte de ce soir-là, on retient des artistes qui forcent l’admiration : 3MA (Maroc – Mali – Madagascar), E3UK (Inde – UK), Fayçal Azizi  (Maroc). Mais surtout, Marema (Sénégal) et Queen Koumb du Gabon qui étaient très attendues à Rabat.

Une montée en douceur

Véritable symbole d’intégration culturelle africaine, puisque composé d’un Malien, un Malgache et un Marocain, le groupe 3MA, démarre la soirée avec une note d' »Espoir ». Une véritable balade qui laisse entrevoir une Afrique forte sur laquelle le monde peut et doit compter. Pour trouver un nom qui fait tilt à leur formation musicale, Ballaké Sissoko (Mali), Driss Maloumi (Maroc) et Rajery (Madagascar), ont juste fait recours aux initiales de leurs pays d’origine. Trois nations africaines où des instruments comme la kora, l’oud et la valiha permettent de faire swinguer les spectateurs grâce aux belles mélodies puisées de leurs riches patrimoines traditionnels.

Marema, comme une vraie lionne

Le passage sur scène au 4ème Visa For Music de cette jeune vedette de la musique sénégalaise qu’on ne présente plus aura laissé des empreintes dignes d’une vraie lionne. Marema s’est en effet affirmée comme une véritable reine de sa génération, celle des jeunes vedettes qui portent la musique africaine dans l’âme et au monde entier ! Pourtant, la lauréate du prix « Découvertes RFI » en 2014 a été pendant longtemps choriste de plusieurs artistes de son pays avant de se lancer dans une carrière musicale. Bercée et très influencée pendant toute son enfance par la musique de Tracy Chapman, Marema réussira tout de même à se singulariser par son style musical afro-pop acoustique qui séduit plus d’un. Une musique que la lionne de la Teranga fera bien rythmer par son groupe multiculturel et qui s’est imposée à un public marocain qui a su en capter la proximité avec le Gnaoua local. Le passage de Marema aura été un véritable moment d’ambiance et de délire au cours duquel le public s’est livré à l’exercice de la danse en rejoignant l’artiste sur scène !

Queen Koumb, passionnée de l’Afrique

Son style tendance lui aura permis de communiquer la ferveur de la musique gabonaise ainsi que sa passion pour l’Afrique au public. Mêlant des sonorités traditionnelles à des influences jazz et reggae ou funk, Koumba Reine Cécile qui nous vient de la province de Ngounié située au sud du Gabon, a prouvé qu’elle est faite pour la musique. Cette fine fleur de la musique gabonaise et passionnée de l’Afrique n’entend pas s’arrêter en si bon chemin, communiquant comme elle sait si bien le faire des messages d’une grande sensibilité à travers des shows inoubliables. Preuve qu’elle n’avait aucunement usurpé sa nomination aux Koras Music Awards.

De Rabat, Cir Raoul HOUNGBEDJI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :