4e édition Coupe d’Afrique de Danses Urbaines

C’est du 11 au 16 décembre 2017 que va se tenir à Dakar la 4e édition de la coupe d’Afrique de danses urbaines qui pour la première fois intègre la danse debout dans le programme ainsi qu’un battle entre ‘’anciens’’ et ‘’jeunes’’ danseurs. Mouhamed Touré alias Wise Bayano a bien voulu répondre à trois questions sur cette édition.

C’est bientôt la 4e édition de la Coupe d’Afrique de Danses urbaines, quelles sont les innovations de cette année ?

La première innovation c’est l’introduction d’une nouvelle catégorie : la danse debout. Avant c’était juste le breakdance, encore appelé le bboying. Autre innovation, nous allons accueillir des activités d’autres structures qui oeuvrent pour la danse, l’une est à Thiès le Kadior Battle et l’autre c’est le Cercle Danse de Fest’art tracks. Vu qu’on souhaitait faire des activités similaires à la leur, on a préféré, dans un souci de solidarité et de fédération, leur demander d’accueillir leurs activités et de l’organiser ensemble. Le trophée sera désormais une ceinture comme dans toutes les grandes compétitions du genre. Ensuite, nous avons notre projet l’ART à L’ECOLE que nous voulons dérouler cette année à travers des ateliers pour élèves en classe élémentaire afin de se servir de la danse comme moyen d’expression corporelle pour un développement personnel avec la coordination des différentes parties du corps. Il y a aussi le battle old school vs new school. Nous ramenons les anciens danseurs qui pour la plupart ne dansent plus, ils sont dans leur bureau ou dans d’autres activités, pour faire un show de battle avec les jeunes de la nouvelle génération

Quels seront les pays invités pour cette année ?

Les pays qui seront représentés : Ghana, Rd Congo, Congo Brazza, Togo, Guinée, Sénégal. Parmi les guinéens, on aura les représentants du groupe Pokemon Gnakry qui a remporté la troisième place de l’Afrique a un incroyable talent.

Après trois éditions, comment évaluez-vous votre impact ?

L’activité est encore jeune et nous manquons de moyens surtout de financement. Mais avec le peu que nous avons, nous essayons d’impacter sur la professionnalisation des danseurs hip hop sur la hausse de leur niveau, mais aussi sur une meilleure reconnaissance sociale,  qui est pour nous une condition importante dans l’épanouissement des danseurs dans leur art. Nous invitons tous, à venir regarder les danseurs, soutenir la danse le 16 décembre sur la place de l’obélisque. Mise en place 17h et début 18H pile….

Publicités

2 réponses »

  1. Tres bel article, je me serai fait un plaisir de partager votre article sur ma Page, toutefois, je suis fier de voir que l »Afrique puisse egalement produire des talents et donner une image positive du continent.
    Bonne chance pour tous ceux qui y vont participer.
    Que le meilleur GAGNE……….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :