Palmares de la 17e édition du Clap Ivoire : La Sénégalaise Khadidiatou Sow remporte le Grand prix Kodjo Eboucle

La 17e édition du Clap Ivoire s’est close  ce 8 septembre 2017 avec une grande victoire du Sénégal. Khadidiatou Sow la réalisatrice de la fiction « Une place dans l’avion » a remporté le Grand prix Kodjo Ebouclé d’une valeurs de 5.000.000 FCFA, mais aussi les prix de la meilleure photographie (500.000 FCFA), de la meilleure interpretation féminine revenu á la femme de Moussa dans le film(500.000 FCFA), du meilleur son (500.000 FCFA) et du public (700.000 FCFA).

sow_khadidiatou_2016_une-place_00

Les mains chargés de prix, Khadidiatou Sow a partagé sa joie. « Je suis trés surprise et contente. Je prend ces prix pour un encouragement. Je vais continuer á travailler et á faire mes recherches pour maintenir la qualité dans mes projets » a-t-elle réagit juste aprés avoir reçu ses prix. A ses côtés, le directeur de la Cinématographie du Sénégal Hugues Diaz, a aussi exprimé sa joie de voir un film soutenu par le Fopica, remporté autant de prix á cette 17e édition du Clap Ivoire. « Les gens ont eu un coup de foudre pour ce projet de film avant qu’il ne soit réalisé. Lorsqu’on est jeune et qu’on veut aller loin, on doit s’entourer de professionnels. Le travail des jeunes doit être encadré » a-t-il dit réaffirmant sa joie de voir le Sénégal raffler ces prix.

Outre le Sénégal le prix de la meilleure fiction d’un montant de 3.000.000 FCFA, le prix du meilleur scénario (1.000.0000 FCFA) et le prix de la meilleure interpretation masculine (500.000FCFA) sont revenus á l’Ivoirienne Mariam Doumbouya pour son film « Pile á l’heure ». Le Niger est aussi reparti avec  deux prix : celui du meilleur documentaire (3.000.000 FCFA) et de l’intégration africaine doté d’une enveloppe de 800.000 FCFA remporté par Oumarou Kadyr Koda pour « Nos faiseurs de bonheur ». « L’absence » de la malienne Hawa Aliou Ndiaye et « Brigitte » du Togolais Gilbert Djoliba Bararmna Boukpessi ont respectivement remporté le second prix documentaire (200.000 FCFA) et le second prix fiction (200.000 FCFA). Le prix spécial du jury d’une valeur de 700.000 FCFA est rentré au Benin avec la fiction de Yaya Ganiath-laï « Mon Android ».

Aïssatou LY,
Journaliste / Desk- Culture
LeQuotidien
aly@lequotidien.sn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :