8e Jeux de la Francophonie : Un conteur en or pour le Congo Brazzaville

C’est Moussoki Mitchum Jules Ferry Guevin  du Congo Brazzaville qui a remporté la médaille d’or ce mercredi à la salle Niangoran Porquet du Palais de la Culture de Treichville où se tenait la finale du concours de conte. Etaient en compétition en plus du Congo Brazzaville, la Guinée, la France, le Liban et le Canada. Et sur le podium, on retrouve à côté du Brazzavillois, Moussa Doumbouya de la Guinée et sur la dernière marche du podium la française Najoua Darwirche.

La légende des moustiques de Moussoki Mitchum

ph ouattara . jules fery .congo braza

©Ph. Ouattara

Le Brazzavillois a raconté l’histoire d’une femme dénommée Orti d’une très grande beauté, qui ne voulait pas se marier. En grandissant, elle perdait sa beauté. Elle va tomber amoureuse de Samba dont elle deviendra l’épouse. Selon Le journal des jeux, à travers ce conte, Mitchum parle de l’amour entre les êtres humains et fustige l’ingratitude qui a cours de nos jours dans nos sociétés.

La vallée de Dinkan de Moussa Doumbouya

ph ouattara . Moussa Doumbia .GUINEE (2)

©Ph. Ouattara

Le guinéen de la Compagnie Arc en Ciel a, dans son récit évoqué un problème d’actualité. Il s’agit de la destruction des forêts avec les conséquences liées aux changements climatiques.

Le paradis perdu de Najoua Darwiche

BST_NAJOUADARWICHE.JPG_jl.padellec

© SIDONIE DESCHAMPS

La seule femme du trio médaillé a posé un problème philosophique  qui est celui de l’insatisfaction inhérente à la nature humaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :