8e Jeux de la Francophonie : Le Burkina surprend avec Oliva en littérature

Oliva Wend Kuni Ouedraogo, est en compétition dans la catégorie nouvelle de jeux de la francophonie. Noëlie et moi est la nouvelle qu’elle a écrite. Une nouvelle inspirée de faits réels écrit à la manière Oliva : pleine de vie, trépidante et simple.

20292373_10155447545213376_1256315767_n

Elle ne s’embarrasse pas de figures de style ou si mais c’est totalement involontaire. Dans Noëlie et Moi, elle commence par

L’une Hurlait

L’autre parlait lentement et je la revois…

L’une hurlait,

L’autre parlait lentement ; et je la revois, Noëlie !

Je la revois encore comme si c’était hier.

Elle nous plonge dans un passé joyeux fait d’insouciance, marqué par les jeux, la joie de vivre, de désobéir avant de se retrouver face à la cruauté du monde. Un texte en prose, où parfois se retrouvent des vers libres, quelques rimes qui donnent une certaine musicalité à l’ensemble. Le style Oliva Wend Kuni Ouédraogo! Le sourire aux lèvres, elle déborde de joie et croque la vie à pleines dents, surtout depuis que son texte a été sélectionné. Un texte qui parle des pratiques archaïques ayant cours dans certains villages de nos pays africains: l’excision et les grossesses sans suivi médical.

Elle se retrouve en compétition avec des auteurs qui ont déjà fait leurs preuves, des Bac +… Ce qui a renforcé ses complexes. Le brevet, elle ne l’a même pas. Oliva a arrêté ses études au CM2, ce qui ne l’a pas empêché d’aimer écrire. Et depuis 2008, elle s’y adonne n’osant pas partager ses écrits. Elle ne veut pas être jugée ou moquée.

Pour une fois, elle s’y est risquée et c’est tout heureux qu’elle a eu droit aux félicitations des membres du jury. Ce qui pour elle, constitue déjà une victoire. Elle a eu plus que les médailles qu’elle pourrait décrocher à ses jeux. La francophonie l’a amené à savoir comment corriger ses textes sans l’aide de quiconque ce qui est déjà énorme de son point de vue.

Conteuse depuis 2001, et comédienne depuis 2006, Oliva a fait plus de 800 spectacles en français et en mooré (une des langues locales du Burkina Faso). Elle sera en création au mois d’Aout avec Huis Clos de Jean Claude Sartre. A compter du 08 Septembre, elle va adapter ses propres textes au théâtre, cet art qui lui a permis d’avoir un bon niveau de français. Bon vent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :