Exposition: Reflets d’expressions et d’expériences de Ousmane Ndiaye Dago

Reflets d’expressions et d’expériences, c’est le thème de l’exposition de peintures, photographies, arts graphiques de Ousmane Ndiaye Dago à la galerie nationale.

Ce sera du 28 Juin au 12 Juillet 2017. Le vernissage est prévu le 29 Juin à 18h30

Ousmane Ndiaye Dago est photographe, graphiste et designer. De nationalité sénégalaise, il est originaire de Ndiobène dans la zone de Tivaouane. Il a étudié à l’Institut National des Beaux-Arts de Dakar (Sénégal) puis à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers (Belgique). Il a choisi la femme comme unique thème de sa photographie. Il tient sa première exposition photos en 1996 à la Galerie Nationale. Ses œuvres ont été exposées en France, en Italie et en Espagne. Il est également l’objet de plusieurs ouvrages dont Odes Nues (1998), textes et poèmes de Amadou Lamine Sall, Ousmane Ndiaye Dago Femme terre (2002), édité par Giampaolo Prearo Editore et DAGO Il Teatro Della Crudeltà (2002), édité par Cavour Art Festival. Il vit actuellement au Sénégal où il est très connu pour son œuvre graphique et sa recherche sur les femmes. Dago travaille régulièrement avec des maisons d’édition pour la réalisation de pochettes de disques ou de couverture d’ouvrages dans les différents domaines culturels.

Ousmane Ndiaye Dago est un artiste qui recouvre les corps des femmes de voile et d’argile de sébikhotane. Il les peint ensuite avec de multiples couleurs pour finir par les photographier. Il a créé un alliage de trois modes d’expression artistique. Un nu de femme photographié ressemblant à une sculpture peinte. En définitive que sculpte-t-il ? Uniquement les corps de femmes qu’il enduit de boue et recouvre de perruques pour les dépersonnaliser. Son objectif est de faire reconnaître la photo comme un art dans son pays d’origine le Sénégal. Ses œuvres sont des nus saisis dans toute leur pureté. En tout, il privilégie le graphisme. En tant que designer, il a réalisé plusieurs logos pour des entreprises installées au Sénégal et les pochettes de disques de musiciens célèbres comme Youssou Ndour. Il est l’auteur de plusieurs couvertures de livres des Nouvelles Editions Africaines de Dakar. Il dit ne pas être photographe mais utiliser la photo comme un outil pour élaboration d’une œuvre colorée, pleine de volume et de lumière. Plus de détails: ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :