Peinture: Ibou Diouf de l’Ecole de Dakar n’est plus…

Ibou Diouf, peintre, cartonnier et décorateur s’est éteint ce 07 Juin 2017. Il est quasi impossible au Sénégal de parler d’Art contemporain et affirmation identitaire en ignorant cet artiste qui considérait que ‘’l’art est total et l’artiste global’’. Pour lui rendre hommage, nous reproduisons ici le texte de présentation de l’artiste extrait du catalogue de l’exposition Dak’art off du quotidien national Le Soleil, 40 ans d’art et de Soleil dont Youma Fall était le commissaire.

catalogue

’Nous admirons beaucoup le grand peintre que vous êtes. Mieux, André Malraux, le grand écrivain français,  vous admirait également’’ avait écrit le Président Senghor dans une lettre adressée à Ibou Diouf, après son départ du pouvoir.

Cette affinité avec le président Senghor fait de Ibou Diouf un artiste se réclamant de l’Ecole de Dakar, comme courant artistique et expression d’un génie créateur qui, à une époque donnée, s’est développée à Dakar au Sénégal.

Né en 1941,  à Tivaouane, au Sénégal,  Ibou Diouf a étudié à l’Ecole des Arts du Sénégal, section de recherche Plastique Nègre. Il est peintre, cartonnier et décorateur. Il est l’auteur de tapisseries célèbres,  notamment Nuit de Thierno Almamy, Les 3 épouses, Les Signaars, Le jour et la nuit… Ibou Diouf participe, depuis 1967, à de nombreuses expositions au Sénégal et à l’étranger. Ses œuvres ont été présentées lors du Premier Festival Mondial des Arts Nègres en 1966. Il fut distingué du Grand Prix de carton de tapisserie  et du Grand prix d’Affiche. Ibou Diouf fait partie de toutes les expositions Art Sénégalais d’Aujourd’hui et Art Contemporain du Sénégal à l’étranger. Il fait partie des cinq sénégalais auteurs de la fresque monumentale de 400m² réalisée au palais de Chaillot en France, en marge du sommet de la Francophonie en 1991.

Ibou Diouf est également auteur de décors de théâtre et de cinéma. Décorateur en chef du théâtre Sorano dans les années 70, il est l’auteur du décor et des costumes de L’Exil d’Alboury, Amazoulou… Il a réalisé le décor de films célèbres notamment Hyénes de Djibril Diop Mambety, Mossane de Safi Faye….

Pour cet «artiste sénégalais, africain et citoyen du monde,âgé de 13000 ans !!! », « l’art est total et l’artiste est global ». Ibou Diouf affirme, par ailleurs, que l’art est curiosité, interprétation et questionnement. Dans son art, Ibou Diouf crée une lecture épurée, diluée à travers la simplification du réel.

Reposez en paix !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :