Musée: Nouvelle orientation pour la fondation Dapper

Ce 18 Juin 2017, verra se tourner une page pour la Fondation Dapper. Elle quitte définitivement la rue Paul Valéry tout en restant fidèle à sa mission : Soutenir les arts de l’Afrique, d’hier et d’Aujourd’hui. Seulement la méthode change. Selon le communiqué lu par Africulturelle, la fondation Dapper va amplifier ses activités au Sénégal et en initier d’autres, ailleurs, en Afrique et dans la Caraïbe. Des partenariats qui vont permettre de poursuivre le chemin et de sensibiliser un nouveau public sont en cours de négociation. Christiane Falgayrettes- Leveau, présidente de la Fondation affirme qu’ainsi ‘’la Fondation Dapper aura plus de flexibilité pour réaliser des projets ambitieux et investir d’autres espaces. ‘’

musée dapper

L’exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper est la dernière à être organisée dans l’espace de la rue Paul Valéry. Elle constitue un hommage au fondateur du musée Michel Leveau et réunit des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du Fonds Dapper et qui sont présentés ensemble pour la première fois. C’est quelque cent trente pièces, masques, statues, statuettes, parures, insignes venus de pays comme le Mali,  le Congo, Gabon, Cameroun, Ghana, Côte d’Ivoire entre autres.

La Fondation Olfert Dapper – du nom d’un humaniste néerlandais du XVIIe siècle, auteur, sans jamais avoir quitté son pays, d’une encyclopédique Description de l’Afrique publiée en 1668 – a été créée en 1983, à Amsterdam, sous l’impulsion de Michel Leveau (1930-2012). Michel Leveau qui s’est éteint à Gorée alors qu’il organisait la première édition de ‘’Dapper hors les murs’’ au Sénégal. Il réalisait son souhait le plus cher : que les nouvelles générations africaines puissent avoir accès à leur patrimoine.   Après l’organisation et le succès des expositions Mémoires et Maques  présentées à Gorée (décembre 2012-avril 2013), la Fondation Dapper a poursuivi son action au Sénégal en proposant au public local, tout particulièrement aux établissements scolaires et universitaires, la manifestation : Formes et paroles (novembre 2014 au 29 mars 2015).

La dernière exposition du Musée Dapper à Gorée, c’est les fantômes du fleuve Congo de Nyaba Léon Ouedraogo. Une exposition photo qui s’est terminée le 28 Mai dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :