Danse: La France élève Germaine Acogny au grade d’officier de la légion d’honneur

Ce samedi 20 Mai 2017, Germaine Acogny a reçu sa médaille d’officier de la légion d’honneur française en même temps que Nadège Chouat qui a été décorée chevalier de l’ordre du mérite. C’était lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la résidence de France. Cérémonie à l’issue de laquelle son excellence Christophe Bigot, ambassadeur de France a accordé une interview à Africulturelle.

18618962_10155236520198376_1980891238_o

Son Excellence Christophe Bigot, ambassadeur de France au Sénégal

Africulturelle: Qu’est-ce qui a motivé le choix porté sur Germaine Acogny pour lui décerner la légion d’honneur ?

Christophe Bigot: Germaine Acogny est une danseuse internationalement reconnue. Une chorégraphe avec beaucoup de ténacité, de talent, de créativité. Elle a, en quelque sorte, réinventer l’art de la danse. Elle en fait profiter toute une école, l’école des Sables qu’elle a crée avec son mari Elmut et que son fils Patrick va prolonger aujourd’hui. Elle a réussi à allier la modernité à la tradition. Elle le fait avec beaucoup d’imaginations, de charme et c’est donc tout naturellement que la France a souhaité reconnaître ces talents en lui décernant cet ordre de la légion d’honneur au grade d’officier. C’est, je crois, la reconnaissance pour une très très belle contribution à l’humanité dans le domaine de la danse.

Qu’en est-il de celui de Nadège Chouat ?

Nous avons décoré Nadège Chouat qui est la directrice de l’institut français de Dakar qui depuis plus de 20 ans se démène pour permettre aux artistes qu’ils soient musiciens, cinéastes, acteurs de théâtre, graffeurs, rappeurs  qu’ils puissent avoir un lieu pour s’exprimer. Elle l’a fait ici comme elle l’a fait à Bobo Dioulasso, en Haïti, à Port Louis. Elle le fait avec beaucoup d’amour. Vous voyez que ces amis étaient heureux de la voir être décorée chevalier de l’ordre national du mérite. Un beau moment, une belle fête qui célèbre à la fois Germaine et Nadège mais également une fête qui célèbre la culture, tout ce qu’il y a de meilleure en nous et cette volonté de se dépasser, d’accéder au sublime, à la beauté. Je suis très heureux qu’ainsi soit reconnue l’action de l’institut français de Dakar.

Quelle est la nouvelle direction que va prendre la diplomatie culturelle française ici au Sénégal après la récente élection d’Emmanuel Macron ?

Le président de la République a réservé son premier déplacement, en dehors de l’Europe, pour l’Afrique. Il est parti au Mali rendre hommage au travail de nos soldats. Je sais qu’il a une bonne connaissance de l’Afrique. Il a été stagiaire de l’Ena au Nigéria et je ne doute pas que lui-même et le ministre des Affaires étrangères  ainsi que le ministre de la Culture vont prolonger notre action pour faire en sorte que la culture continue à être portée sur tous les fronts parce que c’est un élément essentiel de la vie. La tradition de la diplomatie française c’est porter haut la culture, l’éducation et nous croyons que ce sont des outils importants de développement. L’économie c’est essentiel mais il faut aussi penser à l’identité, à la langue et à la création. C’est l’objet de la diplomatie culturelle et des instituts français à travers le monde. Il faut aussi rappeler que l’institut français de Dakar est le plus important institut français d’Afrique subsaharienne. C’est dire combien la France considère qu’ici nous avons des relais privilégiés. Nous avons des artistes, des créateurs, des penseurs, des philosophes avec lesquels nous pouvons travailler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

%d blogueurs aiment cette page :