Musique: Alune Wade concocte African Fast Food pour octobre 2017

Après sa brillante prestation à la 25e édition du festival international de jazz de Saint-Louis, le musicien Alune Wade s’est entretenu avec Africulturelle. Il est revenu essentiellement sur sa prestation du jour et son prochain album.

Est-ce votre première participation à Saint-Louis jazz ?

Oui, c’est ma première fois. J’ai débuté ma carrière de musicien au Sénégal il y a 30 ans maintenant. Je n’ai jamais eu la chance de venir jouer ici. Avec Ismaël Lô, on partait en tournée en mai ou en avril. C’est pour cela que je ne pouvais y assister. C’est un luxe pour moi d’être invité à une édition à laquelle ont joué Marcus Miller, Lokua Kanza, etc. Aujourd’hui, je suis là avec mon propre projet. Je l’ai fait 25 ans après. Je pense avoir mérité d’être invité à cette 25e édition.

Comment avez-vous trouvé le public ?

Ce qui est bien avec ce festival c’est qu’il n’y a pas que le public Saint-Louisien. Le public vient d’un peu partout. Les tempéraments ne sont pas pareils. Il y a un public qui est à l’écoute. On ne veut pas, nous musiciens d’un public qui est froid mais plutôt d’un public qui est à l’écoute. Le public de Saint-Louis jazz est très à l’écoute.

Quels sont vos projets ?

C’est mon nouveau projet qui s’appelle ‘’African Fast-food’’. Cela va sortir au mois  d’octobre. Il est le reflet de la musique qu’on présente, qu’on produit sur scène. Il y a du tout dedans. On y retrouve des rythmes nigérians, sénégalais, maliens, etc. Un peu de tout. Dans les ‘’Fast-food’’ africains, toutes ces musiques sont représentées. On y écoute du  ‘’ndombolo’’, du jazz, de l’afrobeat, du tout. C’est cette ambiance qui règne dans les Fast-foods africains qui m’a inspiré, qui m’a donné envie de réaliser cet album.

Est-ce que ‘’Fast-food’’ renvoie ici à cette musique vite fait et mal faite ?

Peut-être que quand on parle de ‘’fast-food’’ américain on parle de mal bouffe. Mais en Afrique, ce n’est pas le cas. On trouve ici dans ces lieux du poulet grillé, du poulet ‘’bicyclette’’, du ‘’thieb’’, etc. Moi, je fais plus référence à l’ambiance qui règne dans ces lieux.

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :