Senegal : la culture au centre du discours à la Nation de Macky Sall

En 5 ans à la tête du Sénégal, le Président Sall n’a reçu qu’une fois la communauté culturelle. Il y aura une deuxième, a-t-il fait savoir aujourd’hui.

MACKY

Pour la première fois, ce jour, le Président Macky Sall a parlé de la culture dans un discours à la Nation. C’est à l’occasion de la fête d’indépendance du Sénégal prévue demain 4 avril. « La célébration de notre liberté retrouvée nous donne aussi l’occasion de réfléchir sur notre culture, comme facteur de cohésion sociale, qui participe à l’effort d’édification de la conscience nationale ;  parce que c’est notre culture qui incarne notre identité collective, fait le récit de notre histoire et aide à sauvegarder nos valeurs de civilisation », indique-t-il. Il a profité de la tribune offerte pour annoncer une rencontre prochaine avec des acteurs culturels. « Je me réjouis de recevoir dans quelques jours la communauté culturelle et artistique, dans le cadre de la célébration de l’année 2017 comme année de la culture », informe-t-il. Après l’organisation de la dernière édition du Festival National des Arts et Cultures (FESNAC) à Kolda en décembre dernier, le président de la République déclarait 2017 Année de la Culture. En outre, cette rencontre avec les artistes donneraient le la des manifestations organisées dans ce cadre.

1

Le parc culturel de Dakar tels qu’imaginé par Abdoulaye Wade. Le projet a été depuis lors abandonné par Macky Sall.

Dans son discours aujourd’hui, M. Sall a rappelé également « le lancement prochain des chantiers de l’Ecole Nationale des Arts et Métiers de la Culture et de la Bibliothèque Nationale », deux projets phares du parc culturel, deux idées de l’ancien Président Abdoulaye Wade par conséquent. Au-delà, « en soutien à notre patrimoine culturel, le gouvernement a consenti d’importants efforts, avec la réhabilitation d’édifices religieux et lieux de mémoire ; la création de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins ; la contribution à la mise en place de la mutuelle nationale de santé des acteurs culturels, au titre de la Couverture Maladie universelle ; le doublement du budget de la biennale de l’art africain contemporain, porté désormais à cinq cent millions de francs CFA (500 millions FCA) ; la rénovation de l’ancien Palais de Justice et sa transformation en Palais des Arts », fait-il savoir.

Des réalisations bien méritées eu égard aux propos du Président.  « Je rends hommage à tous les hommes et femmes de culture qui, par leur génie créateur, contribuent au rayonnement de notre pays, à l’image de nos brillantes performances à la Berlinale 2017 et à la dernière édition du Fespaco ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
Follow @friCulturelle on WordPress.com

Mes Tweets

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :